■ La liquidité
  • Définition
Un marché est dit « liquide » lorsqu’on peut facilement traiter à l’achat ou a la vente une quantité raisonnable de titres et ceci sans que cela fasse décaler les cours de manière trop importante.
La liquidité d’un marché est nécessairement liée au volume de transactions quotidiennes effectuées. Si des transactions de taille correcte ont lieu régulièrement en quantités significatives, un acheteur qui se présente sur ce marché aura toutes les chances de trouver rapidement une contrepartie souhaitant vendre pour !a quantité voulue, et ceci â un prix proche du dernier cours traité
Sur le marché Euronext Paris, les valeurs composant le CAC 40 sont sélectionnées en fonction des volumes de transactions quotidiens et annuels. Les investisseurs acheteurs ou vendeurs sont assurés de l’exécution de leurs ordres.
  • La relativité de la notion de liquidité
La notion de liquidité est relative. On dira que tel marché est plus liquide que tel autre. Le niveau liquidité d’un marché peut aussi varier d’une période à l’autre en fonction du contexte.
La liquidité d’un marché est un paramétre très regardé par les investisseurs. Ces derniers souhait avoir la garantie de pouvoir revendre leurs titres facilement c’est-à-dîre dans un délai raisonnable sans décalage de cours significatif, dès l’instant où ils en ont pris la décision.
Pour améliorer la liquidité d’un marché, des établissements financiers peuvent s’engager à se porter acheteur et vendeur en toutes circonstances en affichant en permanence un prix acheteur et un prbc vendeur avec un écart raisonnable. Cet engagement d’animation de marché est alors particulièrement apprécié des investisseurs.
La volatilité
  • Définition
La volatilité est une mesure de l’ampleur des variations du cours d’un actif financier. Elle sert cell paramètre de quantification du risque de rendement et du prix d’un actif financier, {source : Autorité des marchés financiers, février 2011}
La volatilité représente pour l’investisseur un des éléments d’appréciation du risque encouru.
Dans le langage courant, on parle de « volatilité à court terme » lorsque les cours varient fortement sur une période courte, par exemple quelques heures. Cette volatilité à court terme peut être due à un manque de « liquidité » mais aussi a l’arrivée d’informations contradictoires qui font monter et descendre les cours sans que se dessine une tendance claire.
  • La relativité de la notion de volatilité
La volatilité est une notion relative. Afin de quantifier les choses et de pouvoir comparer les volatilités des cours de différents produits financiers, on fait appel à l’outil statistique. La volatilité est alors mesurée par l’écart-type des variations de cours sur une période historique récente.
7 mars 2016
bq12

La liquidité et la volatilité des marchés financiers

■ La liquidité Définition Un marché est dit « liquide » lorsqu’on peut facilement traiter à l’achat ou a la vente une quantité raisonnable de titres […]
7 mars 2016
bq11

Le rôle des marchés financiers dans l’économie

Les marchés financiers ou marchés de capitaux correspondent â (« ensemble des marchés où se négocient titres et actifs financiers. Les cours de ces produits sont susceptibles […]
7 mars 2016
bq10

Le Produit intérieur brut (PIB)

produit intérieur brut (PIB) est un agrégat représentant le résultat final de l’activité de production des lités productrices résidentes. peut se définir de trois manières : […]
7 mars 2016
banque8

Les taux d’intérêt

Le taux d’intérêt correspond au coût du crédit pour l’emprunteur ou à la rémunération pour un placement. Il est exprimé en pourcentage et sur une période […]